John McKenna était un joueur de flûte traversière irlandaise influent. Né en 1880 à Tarmon, Co Leitrim, il a travaillé dans les mines de charbon d’Arigna avant d’émigrer aux États-Unis en 1911, où il s’est installé à New York. Il a réalisé 60 enregistrements (78 tours) entre 1921 et 1937, y compris plusieurs duos avec le violoniste James Morrisson. Il fut parmi les premiers à faire des enregistrements de musique traditionnelle irlandaise, avec Morrisson, Patsy Tuohy (uilleann pipes) et d’autres musiciens émigrés, à l’époque du livre de Francis O’Neill « The Dance Music of Ireland ».

La musique de John McKenna est puissante et rythmique ; avec des phrases courtes et une articulation rythmique et une ornementation (arrêts glottaux et pauses), son style est très différent du style moderne, de longues phrases legato et des ornements doigtés. Il a établi la flûte comme un instrument important dans la musique traditionnelle, avec une énorme influence sur les générations suivantes de flûtistes, et a apporté des airs du comté de Leitrim dans le répertoire standard : The Sailor on the Rock, The Sailor’s Bonnet ou The Boy in the Gap.

John McKenna (et d’autres musiciens de l’époque) ont enregistré beaucoup de polkas, suggérant que ces airs étaient plus répandus au début du 20ème siècle qu’aujourd’hui, où ils sont plus confinés au sud-ouest du pays, Cork et Kerry. « Up and Away », une des polkas de McKenna, donne son titre à l’album de flûte de Frankie Gavin (De Danann), lui-même l’un des nombreux disciples de McKenna.

Plus d’informations

La société John McKenna

 

Flûtistes Irlandais

Patsy Hanly

Josie McDermott

John Egan

John Joe Gardiner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.