Entretien de la flûte en bois

meflutes

Voici quelques conseils pour l’entretien d’une flûte traversière irlandaise en bois. Si vous avez acheté votre flûte chez un luthier, demandez-lui des conseils pour l’entretien de votre instrument.

1 L’huilage

Un huilage régulier est essentiel afin de protéger le bois de votre flûte contre l’humidité. Effectivement, l’humidité est très importante pour votre flûte, mais peut aussi causer des problèmes : trop d’humidité et le bois peut gonfler, pas assez et le bois va se dessécher. Afin d’éviter des extrêmes d’humidité, il faut huiler la perce et l’extérieur de la flûte.

 

Quelle huile choisir ?

De l’huile d’amande douce, de préférence. Je recommande de l’huile d’amande douce Mercurochrome, avec de la Vitamine E rajoutée. Les huiles synthétiques ne sont pas recommandées.

Quand huiler ?

Une fois par semaine, pour une flûte neuve ; après, au besoin, mais au moins une fois par mois (***si vous avez une flûte neuve, demandé auprès du luthier ses conseils d’huilage).

Comment huiler ?

Mettre de l’huile sur un bout de coton (j’utilise de vieux t-shirts découpés) et le tirer à travers le perce avec une baguette de nettoyage. Regarder à l’intérieur de la flûte : la perce devrait briller ; sinon, répéter l’opération.
Laisser la flûte absorber l’huile pendant quelques heures ; puis nettoyer l’excès avec un tissu sec.
Pour finir, huiler très légèrement l’extérieur de la flûte, assez pour laisser une finition brillante, sans que la flûte glisse entre vos mains.

2 Graisse à liège

Mettre de la graisse à liège sur les joints à chaque fois que vous assemblez la flûte : ceci protégera les joints, en évitant qu’ils se dessèchent.
Mettre aussi de la graisse à liège sur la glissière d’accordage, au besoin.

3 Nettoyer la flûte

Avant de ranger votre flûte, enlever l’excès d’humidité avec un chiffon sec sur la baguette de nettoyage. Attention : toujours utiliser une baguette de nettoyage en plastique, pour ne pas rayer la perce.

4 Jouer !

Tous les jours !
Une flûte non-jouée aura tendance à se dessécher, ce qui pourra nuire au ton. Par contre, si vous jouez régulièrement votre flûte, le ton va s’améliorer avec l’age.
Quand vous ne jouez pas, toujours garder votre flûte dans sa mallette.
Si vous ne pouvez pas jouer régulièrement, je vous conseille de considérer sérieusement une flûte en polymère.

5 Quelques problèmes

Je n’arrive pas à défaire ma flûte
Les joints ont gonflé avec l’humidité : ne jamais forcer, laisser la flûte quelque temps avant de réessayer.

Les joints ne sont pas assez serrés
Les joints se sont desséchés : souvent ce problème disparaît en jouant. Sinon, vous pouvez rajouter quelques tours de fil ou de teflon afin de les resserrer.
Veiller à toujours mettre de la graisse à liège sur les joints, pour éviter ce problème.

Ma flûte ne sonne pas bien
Toujours chauffer votre flûte avant de la jouer (à titre d’indication : avant un concert, ½ heure c’est bien, 1 heure c’est mieux !)
Si vous n’avez pas joué votre flûte depuis quelque temps, elle sera plus difficile à jouer. La solution : jouer ! Au bout de quelque temps, le ton s’améliorera tout seul.
Après l’huilage, votre flûte sonnera différemment : ceci est normale, et disparaîtra assez vite.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *