La flûte traversière irlandaise

Flûte traversière irlandaise

La flûte traversière irlandaise

La flûte traversière irlandaise est une flûte traversière en bois, a six trous, qui est une adaptation de la flûte traversière classique du 19e siècle. Comme le bodhran et whistle, ce qui est unique à l’Irlande n’est pas vraiment l’instrument en lui-même, mais plutôt le style et technique de jeu. La flûte a les mêmes doigtés que le tin whistle, et est souvent une progression logique pour ceux qui débutent au whistle. Bien qu’un instrument très répandu et intégré dans la tradition, la flûte n’a pas la même popularité que le violon, par exemple.

Histoire de la flûte traversière irlandaise

La flûte traversière est une importation à la musique traditionnelle irlandaise, avec une histoire assez courte. C’est dans le 19e siècle que l’on utilise des flûtes traversières classiques en musique irlandaise pour la première fois. Les flûtes classiques de cette période était en bois, avec 6 trous et plusieurs clés – ce n’était que plus tard que le système Boehm d’aujourd’hui a été inventé. Comme le whistle, la flûte est devenue beaucoup plus accessible plus tard dans le siècle, avec la production en série.

Modèles de flûte traversière irlandaise

Dans le 19e siècle, il y avait deux modèles principales de flûte; les flûtes allemandes, et les flûtes de fabricants anglais. En général, les flûtes allemandes était anonymes, de moyenne voire basse qualité, et fabriquées en série. Les flûtes anglaises, de fabricants tels que Boosey & Hawkes, ou Rudall & Rose, était d’excellente qualité, avait une grande perce avec des trous assez larges,et un “gros” son très riche.
Le modèle anglais a été adopté dans la musique traditionnelle irlandaise, et beaucoup de ces flûtes sont encore jouées aujourd’hui.

Rudall and Rose Flute

Flûte Rudall & Rose (Photo : Terry McGee, McGee Flutes)

Les flûtes modernes

Les flûtes antiques telles que les “Rudall”ou le “Pratten” de Boosey sont toujours d’excellents instruments, mais ont quelques inconvénients pour la musique récente. Autre que le prix, et la difficulté de trouver un modèle en bonne condition, il y a le fait que, en Angleterre au 19e, le diapason était plus aiguë qu’aujourd’hui, et beaucoup de ces flûtes doivent être modifièes pour jouée au diapason moderne.
Au 20e siècle, des fabricants ont commencé à faire des flûtes sur les modèles anglais. Chaque fabricant adapte le modèle de base d’après sa façon.

{youtube}CLs97CJEN30|580|380|{/youtube}

Jouer de la flûte traversière irlandaise

Comme le whistle, la flûte traversière irlandaise a 6 trous, et joue la gamme de ré. Produire le son n’est pas aussi simple que le whistle, cependant – l’embouchure demande un certain travail, au début et tout le long de l’apprentissage.

Gamme sur la flûte traversière irlandaise

Styles de jeu

On associe la flûte avec plusieurs régions en Irlande: par exemple, la région de Sligo, Roscommon et Leitrim, ou East Galway. Il y a plusieurs styles distincts de jeu de la flûte traversière irlandaise. Le style de Sligo est en général assez rapide et ornementé un exemple en particulier de ce style est le flûtiste Matt Molloy. Le style de Leitrim est rythmique, moins ornementé, avec utilisation des coups de glotte ou coups de langue , comme dans le jeu de John McKenna. Le style de Galway de l’est est moins rapide, assez “coulant”, avec des tonalités peu habituels ou des altérations – Paddy Carty jouait dans ce style, et utilisait une flûte en bois à clés, similaire à une flûte Boehm.

Ornementation sur la flûte traversière irlandaise

Le flûtiste utilise des ornementations tels que les cuts, rolls et crans. Selon le style, il peut aussi utiliser des ornementations rythmiques, tels que les coups de glotte, coups de langue ou même le diaphragme

Quelques flûtistes irlandais

Matt Molloy
Seamus Tansey
Paddy Carty
Kevin Crawford
John McKenna
Roger Sherlock
Fintan Vallely

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *