Archives par catégorie: Introduction

La flûte traversière irlandaise

Flûte traversière irlandaise

La flûte traversière irlandaise

La flûte traversière irlandaise est une flûte traversière en bois, a six trous, qui est une adaptation de la flûte traversière classique du 19e siècle. Comme le bodhran et whistle, ce qui est unique à l’Irlande n’est pas vraiment l’instrument en lui-même, mais plutôt le style et technique de jeu. La flûte a les mêmes doigtés que le tin whistle, et est souvent une progression logique pour ceux qui débutent au whistle. Bien qu’un instrument très répandu et intégré dans la tradition, la flûte n’a pas la même popularité que le violon, par exemple.

Histoire de la flûte traversière irlandaise

La flûte traversière est une importation à la musique traditionnelle irlandaise, avec une histoire assez courte. C’est dans le 19e siècle que l’on utilise des flûtes traversières classiques en musique irlandaise pour la première fois. Les flûtes classiques de cette période était en bois, avec 6 trous et plusieurs clés – ce n’était que plus tard que le système Boehm d’aujourd’hui a été inventé. Comme le whistle, la flûte est devenue beaucoup plus accessible plus tard dans le siècle, avec la production en série.

Modèles de flûte traversière irlandaise

Dans le 19e siècle, il y avait deux modèles principales de flûte; les flûtes allemandes, et les flûtes de fabricants anglais. En général, les flûtes allemandes était anonymes, de moyenne voire basse qualité, et fabriquées en série. Les flûtes anglaises, de fabricants tels que Boosey & Hawkes, ou Rudall & Rose, était d’excellente qualité, avait une grande perce avec des trous assez larges,et un “gros” son très riche.
Le modèle anglais a été adopté dans la musique traditionnelle irlandaise, et beaucoup de ces flûtes sont encore jouées aujourd’hui.

Rudall and Rose Flute

Flûte Rudall & Rose (Photo : Terry McGee, McGee Flutes)

Les flûtes modernes

Les flûtes antiques telles que les “Rudall”ou le “Pratten” de Boosey sont toujours d’excellents instruments, mais ont quelques inconvénients pour la musique récente. Autre que le prix, et la difficulté de trouver un modèle en bonne condition, il y a le fait que, en Angleterre au 19e, le diapason était plus aiguë qu’aujourd’hui, et beaucoup de ces flûtes doivent être modifièes pour jouée au diapason moderne.
Au 20e siècle, des fabricants ont commencé à faire des flûtes sur les modèles anglais. Chaque fabricant adapte le modèle de base d’après sa façon.

{youtube}CLs97CJEN30|580|380|{/youtube}

Jouer de la flûte traversière irlandaise

Comme le whistle, la flûte traversière irlandaise a 6 trous, et joue la gamme de ré. Produire le son n’est pas aussi simple que le whistle, cependant – l’embouchure demande un certain travail, au début et tout le long de l’apprentissage.

Gamme sur la flûte traversière irlandaise

Styles de jeu

On associe la flûte avec plusieurs régions en Irlande: par exemple, la région de Sligo, Roscommon et Leitrim, ou East Galway. Il y a plusieurs styles distincts de jeu de la flûte traversière irlandaise. Le style de Sligo est en général assez rapide et ornementé un exemple en particulier de ce style est le flûtiste Matt Molloy. Le style de Leitrim est rythmique, moins ornementé, avec utilisation des coups de glotte ou coups de langue , comme dans le jeu de John McKenna. Le style de Galway de l’est est moins rapide, assez “coulant”, avec des tonalités peu habituels ou des altérations – Paddy Carty jouait dans ce style, et utilisait une flûte en bois à clés, similaire à une flûte Boehm.

Ornementation sur la flûte traversière irlandaise

Le flûtiste utilise des ornementations tels que les cuts, rolls et crans. Selon le style, il peut aussi utiliser des ornementations rythmiques, tels que les coups de glotte, coups de langue ou même le diaphragme

Quelques flûtistes irlandais

Matt Molloy
Seamus Tansey
Paddy Carty
Kevin Crawford
John McKenna
Roger Sherlock
Fintan Vallely

Tin Whistle

La flûte irlandaise

La flûte irlandaise "Tin Whistle"Le tin whistle est une petite flûte à bec qui existe dans de nombreuses forme dans de nombreuses cultures. Comme le bodhran, ce que est unique à l’Irlande est le style et façon de jeu, et non pas la forme de l’instrument.

Le whistle est un des instruments les plus populaires et les plus utilisés en musique irlandaise, de par sa petite taille, sa simplicité de jeu, et son prix abordable. Il est très facilement trouvable en magasin de musique. Il est souvent utilisé pour débuter la musique irlandaise, et est très utilisé dans les écoles. Bien qu’un instrument petit et simple, il est aussi joué  au niveau professionnel et virtuose – je cite par exemple des musiciens comme Mary Bergin, Donncha O’Briain ou Paddy Moloney.

Une méthode de flûte irlandaise, en français, est disponible sur ce site.

Continuer la lecture

Fiche de doigtés pour flûte irlandaise (Tin Whistle)

whistle_fingering_new_en_Page_1

Fiche de doigtés pour flûte irlandaise en ré, où “tin whistle”, avec partitions et tablatures pour 2 chansons d’enfants très faciles. Ces doigtés marchent aussi pour flûte traversière irlandaise ou low whistle. Cliquer sur l’image pour l’afficher. Télécharger la fiche de doigtés en .pdf ci-dessous.

Jouer de la flûte & du tin whistle – quelques conseils

Tenir l’instrument entre les lèvres (pas les dents!) et utiliser la pulpe des doigt plutôt que les bouts.
En gros, les doigtés sont les mêmes pour les deux octaves—pour atteindre les aiguës, il suffit de souffler plus fort.
Les notes sont écrites en anglais—on n’utilise peu le solfège, en préférant d’appeler les notes par les lettres (Do = C, Ré = D, Mi = E,…)
Pour le D (Ré) aiguë, il est possible de le jouer en bouchant les six trous, comme pour le D grave. Le C (do) peut se jouer en bouchant à moitié le premier trou. (le plus souvent, le C aiguë se joue comme ceci, le doigté « correct » n’étant peu pratique)

Fiche de doigtés pour flûte irlandaise

Fiche de doigtés flûte irlandaise page 2

Télécharger fiche de doigtés pour flûte irlandaise 186.43 Kb


Plus de morceaux:

Promo !
69,99 54,99

Profitez du tarif promotionnel sur ces deux livres.

Promo !
19,99 14,99

90 chansons enfantines de la collection "Flûte irlandaise pour enfants", re-édités à grand format dans ce recueil d’anthologie. Avec téléchargement audio.

Promo !
19,99 14,99

Livre avec téléchargement audio

24,99

Livre avec téléchargement audio. 400 morceaux incontournables du répertoire irlandais  

Fiche de doigtés pour concertina

fiche de doigtés pour concertina

Fiche de doigtés pour concertina Anglo 30 touches à télécharger.

Le concertina Anglo est l’instrument le plus adapté à la musique irlandaise.  Dans cette fiche de doigtés j’ai utilisé la notation anglophone, c’est à dire:

C = Do; D = Ré; E = Mi etc. 

In  = comprimer le soufflet

Out = tirer le soufflet 

 

Fiche de doigtés pour concertina – télécharger en pdf

Continuer la lecture

Musique irlandaise – les instruments

gen2a.jpg

Tin Whistle

Tin Whistle - flûte irlandaise Flûteau, flûte à bec irlandaise

L’instrument le plus simple, et le plus populaire, en musique irlandaise. Une petite flûte à bec à 6 trous, en ré, comme une version simplifiée de la flûte à bec classique. On peut facilement jouer dans les tonalités de ré et sol.

Elle est simple et robuste de construction, abordable et sa prise en main est assez simple ; très polyvalente, elle est souvent utilisé comme instrument d’école.
Dans sa forme actuelle, la flûte irlandaise date du 19éme siècle, et elle a peu changée depuis. La low whistle est la version basse du tin whistle

A écouter : Mary Bergin, Feadoga Stain 1 & 2

Le “Low Whistle” est la version basse du “tin whistle”. Le modèle standard est le low whistle en ré, qui sonne une octave plus basse qui la whistle soprano. Il en existe aussi dans d’autres tonalités, dont les plus courantes sont fa, sol et la.

Le low whistle a un son très doux et feutré, et est excellent pour l’interprétation des slow airs et autres morceaux lents. A écouter : Le groupe Lunasa, qui utilise des low whistles en fa à 3 voix pour un effet exceptionnel.

Lire la suite

 

La flûte traversière irlandaise

Flûte traversière irlandaise La flûte traversière irlandaise date aussi du 19éme siècle, et les flûtes des fabricants de l’époque, notamment Rudall et Boosey, sont encore utilisées comme modèles pour les flûtes d’aujourd’hui.
Flûte à six trous, la flûte traversière a les mêmes doigtés que la whistle ; elle est en bois (souvent grenadille où palissandre) ou polymére (une matière synthetique)
A écouter : Matt Molloy, Kevin Crawford, Desi Wilkinson, Fintan Vallely

Lire la suite

 

Bodhran

Bodhran tambour irlandais Le bodhran (le nom vient du mot Gaèlique bodhar, signifiant sourd) est un tambour à peau de chèvre, comme trouvé dans beaucoup de cultures à travers le monde. Ce qui rend le bodhran spécial est sa technique de jeu, en utilisant un batteur en bois (beater ou cipin – voir photos)
Il a existé depuis des siècles en musique irlandaise, mais est connu sous sa présente forme à la fin des années 50. Depuis, il est devenu un instrument de percussion subtil & plein de finesse, surtout dans les mains de musiciens comme Ringo MacDonagh (De Danaan) Frank Torpey (Nomos) ou Kevin Conneff (The Chieftains)

Lire la suite

 

Fiddle

Ou violon ; similaire au violon classique, avec un style de jeu & des techniques d’archet différents.  Un instrument très polyvalent dans la musique irlandaise ; il existe des styles régionaux distincts (Sligo, Donegal)
Joueurs : Kevin Burke, Tommy Peoples, Liz Carroll

 

Uilleann pipes

Cornemeuse à soufflet actionné par le coude, avec chanter, trois bourdons et des régulateurs, le uilleann pipe (uilleann = coude en gaélique)  a évolué des cornemeuses du 17éme siècle, et dans sa forme actuelle date du 19éme siècle. La tonalité standard est ré, mais les pipes existent aussi dans les tonalités de do, si bémol et la. Un instrument d’intérieur, il a un son doux par rapport au cornemuse écossais, par exemple.
Joueurs : Willie Clancy, Leo Rowsome, Patsy Tuohy, Liam O’Flynn, Cillian Vallely

La Musique

seansbar_061028.jpg

Le terme “musique traditionnelle irlandaise” est assez large, et englobe beaucoup de styles différents, anciens et contemporains, instrumentaux et lyriques, traditionnels et innovateurs. La forme la plus connue et plus répandue est la musique instrumentale, dont il y a deux types, la musique de danse et les « airs » mélodiques. Il existe un répertoire vaste de mélodies irlandaises, dont celui de la musique de danse, le répertoire de « tunes » est le plus important.

Continuer la lecture